Smoky | Hygiène

L’hygiène chez smoky

Règles d’accueil dans notre institut

  1. Port du masque ou foulard
  2. Pas d’accompagnant
  3. En cas de symptômes ne sortez pas

La COVID-19 n’a pas les ‎mêmes effets en fonction des personnes. La ‎majorité des individus ne ressentiront que des ‎symptômes bénins ou modérés.‎

Les symptômes les plus communs sont de la fièvre, une sensation de fatigue, une toux sèche. Certaines personnes peuvent également éprouver : des courbatures et des douleurs, une congestion nasale, un écoulement nasal, des maux de gorge, des diarrhées. ‎

En moyenne, les symptômes apparaissent 5 ou ‎‎6 jours après qu’une personne a été infectée par le ‎virus, mais cela peut aller jusqu’à 14 jours. ‎Les personnes qui présentent des symptômes ‎bénins et n’ont pas d’autres problèmes de santé ‎doivent s’isoler.

Consultez un médecin si vous avez ‎de la fièvre, que vous toussez et que vous avez des ‎difficultés à respirer. Prévenez le service concerné ‎par téléphone au préalable. ‎

Respect de l’hygiène & de la salubrité

Notre institut est conforme aux normes du projet de loi visant à réglementer l’hygiène et la salubrité dans la pratique de la micro-pigmentation et dans 
les lieux qui la pratiquent.

Conformément à l’article R1311-3 du code de la santé publique (arrêté du 12 décembre 2008), nos Smoky Artists sont formés à l’Hygiène et Salubrité hospitalière qui est indispensables à la pratique de la micro-pigmentation.

Tous nos instruments sont stérilisés et nous utilisons des produits, pigments, modules, aiguilles, gants stériles, draps d’examen, plateaux universels à usage unique, aux normes, conformément au décret n° 2008-210 du 3 mars 2008 du code de la santé publique.

Notre institut suit scrupuleusement les dispositions qui réglementent la mise en œuvre des techniques de tatouage par effraction cutanée et notamment du maquillage semi permanent des sourcils (micro-pigmentation), conformément au décret n° 2008 -149 du 19 février 2008 du code de la santé publique.

Tous les instruments et produits nécessaires pour votre prestation sont déballés devant vous et les aiguilles disposées dans la dasri en votre présence afin d’être détruits conformément à la législation. Tous les instruments que nous utilisons sont autoclavables.

À noter que l’EFS (Etablissement Français du Sang) n’autorise pas les dons de sang dans un délais de quatre mois suivant une séance de tatouage.

Notre procédure

INFORMATION AU CLIENT :

Notre technicien vous informe, avant de pratiquer l’acte du tatouage, des risques et après la réalisation, des précautions à respecter. Ces informations sont remises par écrit et transmises oralement. Le contenu des informations comporte les éléments suivants :

  • Le caractère irréversible des tatouages impliquant une modification corporelle définitive,
  • Le caractère éventuellement douloureux des actes, Les risques d’infections,
  • Les risques allergiques notamment liés aux encres de tatouage,
  • Les recherches de contre-indications au geste, liées au terrain ou aux traitements en cours,
  • Les temps de cicatrisation et les risques cicatriciels.
  • Les précautions à respecter après la réalisation des techniques, notamment pour permettre une cicatrisation rapide.

consentement mutuel

Au-delà de l’information verbale avant la réalisation de l’acte, nous vous faisons remplir et signer un document confidentiel stipulant la prise de connaissance du client de ces dites informations.

contre-indications

Le client répond au questionnaire des contre indications médicales et indiquera son infestation ou non par les virus HIV et Hépatite.

MINEUR-E :

Il est interdit de pratiquer le tatouage sur une personne mineure sans le consentement écrit d’une personne titulaire de l’autorité parentale ou de son tuteur légal. La présence de ce dernier est obligatoire. La photocopie de la pièce d’identité (ou du livret de famille) du représentant légal recto/verso, ainsi que celle de la personne à tatouer est obligatoire. Ces deux documents seront signés et joints au “ consentement parental ” dûment rempli.

DÉSINFECTION ET LAVAGE DE MAINS

Le lavage des mains est une action mécanique : on enlève les salissures et autres particules étrangères collées et incrustées sur les mains.
On effectue un lavage des mains avec un savon antiseptique (Normes NF EN 1040 et NF EN 1499) :

  • avant et après tout contact avec un client
  • après avoir manipulé des objets contaminés souillés par du sang
  • après tout geste de la vie courante (sortir des toilettes, manger, fumer, etc.)
  • avant de mettre des gants non stériles et après les avoir retirés

La désinfection est une action chimique qui a pour but d’aseptiser, de détruire les bactéries qui se trouvent à la surface de la peau.
On effectue une désinfection des mains avec une solution hydro alcoolique (SHA) (Normes NF EN 1040 et NF EN 1500) :

  • après avoir effectué un lavage simple des mains avec un savon doux,
  • avant de mettre des gants stériles,
  • avant tout geste comportant une effraction cutanée,
  • après tout geste nécessitant de retirer les gants pendant la séance.

Le lavage se fait sur des mains aux ongles courts, propres et sans vernis, après avoir retiré tous bijoux (bague, bracelet etc..)

PRÉPARATION DU POSTE DE TRAVAIL

Avant chaque prestation le poste de travail est soigneusement préparé avec toutes les protections utiles :

  • champs de protection en papier pour la table
  • champs de protection en papier pour tablette
  • protection pour appareils

PRÉPARATION De la peau

Avant tout acte de tatouage, nous préparons la peau. Nos techniciens préparent la zone à tatouer selon un protocole spécifique. La zone cutanée ou muqueuse à tatouer, propre et sans lésion, est préparée en respectant le protocole suivant en quatre phases :

  • Détersion par savon liquide antiseptique ou solution moussante antiseptique de la même famille que l’antiseptique utilisé
  • Rinçage
  • Séchage
  • Antisepsie dermique comprenant deux badigeons successifs d’un antiseptique répondant aux normes NF EN 1040 et NF EN 1275 ; entre les deux badigeons et à l’issue du second, les temps d’action de l’antiseptique spécifié par le fabricant sont respectés, au moins jusqu’à séchage complet.

LES GANTS

Nous utilisons des gants d’examen non stériles (marqués CE et correspondent aux dispositifs médicaux de classe I). Ils sont enlevés de leur emballage d’origine à l’utilisation, puis déposé dans la poubelle jaune spécifique “ dasri ” afin d’éviter la contamination après utilisation. Ils sont utilisés pour protéger le client ainsi que les mains du technicien. Ils sont portés :

  • pour la réalisation d’un geste invasif,
  • pour la manipulation de tout matériel stérile,
  • pour la manipulation du matériel contaminé lors de la pré désinfection,
  • lors du nettoyage des mobiliers, sol et plans de travail.

Le lavage des mains au savon doux ainsi qu’une désinfection avec une solution hydro-alcoolique est systématiquement faite avant d’enfiler les gants non stériles.

TENUE, MASQUE ET PROTECTION

Nos techniciens sont habillés avec une tenue médicale spécialisée et équipés de masques pour toutes les prestations que nous proposons.

TREMPAGE ET NETTOYAGE

Après utilisation, nos instruments sont désinfectés et stérilisés. Les bacs de décontamination par trempage sont utilisés dans le cadre d’un nettoyage, d’une décontamination et d’une stérilisation des instruments avant l’autoclave. Nous utilisons des détergent puissant capable de détruire les virus et germes.

L’AUTOCLAVE

La stérilisation à la vapeur d’eau (autoclave) à 134 degrés est la méthode de référence dans les établissements de santé pour tous les dispositifs médicaux thermorésistants. Cette méthode, qui utilise la vapeur d’eau comme agent stérilisant, est efficace pour l’inactivation des ATNC (prions). Elle permet d’assurer la préparation du matériel stérile pour les blocs opératoires et les services de soins dans des conditions maximales de sécurité.

CONDITIONNEMENT

Après le trempage et nettoyage nos outils sont disposés dans des pochettes de stérilisation avant la procédure de désinfection de l’autoclave  à 134 degrés. 

A la sortie nos outils sont stériles et protégés par notre conditionnement spécialement conçu à cet effet.

TRI DE NOS DÉCHETS

Nos aiguilles souillées sont disposées dans des boîtes dasri et les cotons souillés par le liquide biologique sont disposés dans des sacs dasri. Conformément à la loi, ils sont récupérés par l’entreprise des tris des déchets et détruits.

Boîtes Dasri pour déchets perforants à risques infectieux : 

La norme NF X30-500 et norme BS 7320  » Emballages, boîtes et mini collecteurs pour déchets perforants ”.

Sacs plastiques pour déchets mous à risques infectieux :

Norme NF X30-501  » Emballages des déchets d’activité de soins ”.

TRAITEMENT, COLLECTE ET ÉLIMINATION DE NOS DÉCHETS

Nous avons opté pour une solution complète pour la collecte et l’élimination de nos DASRI*

Selon le Code de la Santé publique, “ toute personne qui produit des DASRI est tenue de les éliminer ”.

Une entreprise spécialisée nous accompagne dans le traitement, la collecte et l’élimination de nos déchets dans le respect de la réglementation en vigueur (articles R.1335-1 à R.1335-8 du Code de la Santé Publique).

Cette offre de service recouvre toutes les étapes de l’élimination de nos DASRI : diagnostic, fourniture des collecteurs pour un tri optimal des déchets dans notre local DASRI, et prise en charge par une filière spécialisée agréée pour une élimination conforme.

*Déchets issus des Activités de Soins à Risques Infectieux – code ONU n°3291

NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX

Les locaux sont entretenus une fois par jour, de manière à garantir l’hygiène des pratiques. Le nettoyage de la salle technique et du local dédié au nettoyage est quotidien et réalisé par décontamination par bio-nettoyage humide : soit en 1 temps avec un produit détergent désinfectant pour sols, surfaces et mobiliers portant mention de la norme NF EN 1040 et NF EN 1275,  soit en 3 temps en appliquant successivement un détergent du commerce, un rinçage puis un désinfectant portant mention des mêmes normes. Ces deux méthodes seront utilisées en alternance. 

Le mobilier de la salle technique fait l’objet d’un essuyage humide avec un support non pelucheux à usage unique imprégné de détergent désinfectant, au moins une fois par jour. 

Entre chaque client, toutes les surfaces utilisées sont nettoyées et désinfectées. De plus, en cas de souillures biologiques dans la salle technique, cette salle et son mobilier sont nettoyés sans délai avec un support non pelucheux à usage unique imprégné d’un détergent désinfectant. Entre chaque client, on procède au nettoyage et désinfection :

  • du divan d’examen 
  • du plan de travail contaminé 

Chaque jour on procède au nettoyage et désinfection : 

  • du lavabo et du ou des robinets de la salle technique
  • du plan de travail contaminé 
  • du plan de travail propre 
  • de la poubelle 
  • du siège du tatoueur
  • du sol et des plinthes 

Chaque semaine, on procèdera au nettoyage et désinfection :

  • des murs et sols de la salle technique 
  • de la salle de stérilisation : murs, sols, plan de travail, lavabo, robinet et poubelle 

Comme pour les instruments ou les mains, il y a toujours deux phases : 

  • Nettoyer avec un détergent désinfectant 
  • Désinfecter avec un produit adapté au type de surface 

En commençant par les zones les plus propres et en finissant par les zones les plus sales. 

Dans un avenir proche, le nettoyage à la vapeur sera mis en place.

CONCLUSION

Nous mettons tout en oeuvre pour sécuriser les pratiques de nos prestations, vous protéger et protéger nos techniciens d’éventuels risques.

Be unique, be different, be yourself